Comment et pourquoi établir un compte de résultat prévisionnel

Vous avez un projet et cherchez un financement pour le concrétiser ? Pour mettre toutes les chances de votre côté, préparez un business plan convaincant. L’un des éléments clés de ce document qui attire les investisseurs est le compte de résultat prévisionnel.

Notion de compte de résultat prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel est une estimation des résultats de votre future entreprise. Il s’agit d’un tableau constitutif du prévisionnel financier de votre plan d’affaires. D’une part, le compte de résultat prévisionnel regroupe les informations sur le chiffre d’affaires que votre projet peut générer sur une période donnée. Cela concerne aussi bien les ventes de l’entreprise, que les subventions et autres produits financiers. D’autre part, il fait état des dépenses engendrées pendant la même période. Celles-ci concernent les achats, les charges, les impôts, la dotation aux amortissements, etc. Ces deux éléments permettent de dégager les différents résultats de votre projet.

L’importance du compte de résultat prévisionnel

Le compte de résultat prévisionnel illustre votre sérieux et votre professionnalisme. Il permet aux investisseurs d’estimer la rentabilité de votre projet. Aucun bailleur ne sera intéressé si le compte de résultat prévisionnel est négatif, sur une longue période. Toutefois, il est inutile de gonfler le résultat. Les différents partenaires analysent en profondeur le compte que vous leur présentez, pour voir s’il est rentable et réaliste. Si ces deux conditions sont remplies, votre plan d’affaires aura toutes les chances de séduire un investisseur. Il est alors nécessaire de procéder à une étude de marché sérieuse et une évaluation professionnelle des dépenses au préalable.

Comment établir ce compte ?

Pour établir votre compte de résultat prévisionnel, vous devez toujours le baser sur des éléments vérifiables et objectifs. Vous devez commencer par le chiffre d’affaires prévisionnel. Avec les études de marché que vous avez réalisées, vous pouvez estimer à combien s’élève la prévision de votre chiffre d’affaires. Les dépenses prévisionnelles se calculent en fonction de vos produits. En prenant comme base votre chiffre d’affaires prévisionnel, estimez toutes les ressources nécessaires pour l’atteindre. Les matières premières, le matériel, la main-d’œuvre et les dépenses énergétiques viennent en premier. Les différents frais ne touchant pas directement la production comme les loyers, les crédits, les honoraires, le transport, la communication, les impôts et les taxes s’y ajoutent. Une fois toutes ces données dégagées, vérifiez dans les dernières pages du plan comptable s’il manque quelque chose, et suivez la présentation du tableau qui s’y trouve.

Après l’auto-entreprise, quel statut choisir ?
La newsletter, outil de fidélisation ?