Devenir naturopathe est un métier en vogue : peut-on en vivre et comment ?

Pour traiter leur mal-être ou prévenir certaines maladies, de nombreuses personnes préfèrent désormais recourir à la naturopathie. Face à un tel engouement pour cette médecine traditionnelle, le nombre de naturopathes ne cesse de croître. Mais, peut-on réellement vivre de ce métier ? Et de quelle manière ?

Se former pour devenir naturopathe

Pour devenir naturopathe, il est nécessaire de suivre une formation pendant deux ans ou en accéléré, à distance, par correspondance, en centre, en stages pratiques, etc. Malheureusement, étant donné que cette profession n’est pas réglementée, aucune formation en naturopathie n’est reconnue par l’État.

Face à cela, certaines écoles se sont associées et peuvent être, de ce fait, agréées et affiliées à des associations professionnelles ou à des organismes. D’un autre côté, quelques organismes de formation délivrent divers diplômes tels que le Certificat Européen de Compétences Professionnelles de naturopathe. Ce diplôme est reconnu par la Fédération Européenne des Ecoles. Cependant, comme tous les autres diplômes, il n’est pas reconnu par l’État.

Les tarifs de ces praticiens

Après avoir suivi une formation fiable en naturopathie, l’apprenant obtient son diplôme et peut devenir naturopathe. Ce dernier peut intervenir dans les spa, les centres de thalassothérapie, les stations de cure thermale ou les centres de remise en forme.

Quelques praticiens se rendent en entreprise pour apporter leur aide dans la gestion du stress. D’autres préfèrent ouvrir leur propre cabinet pour travailler en libéral. Parfois, ils peuvent se rendre à la demande au domicile des particuliers.

Les naturopathes fixent leurs tarifs en fonction de leur expérience, de leurs références et du lieu de leur intervention. Leurs prestations peuvent varier entre 50 et 200 euros de l’heure ou de l’heure et demie. Pour une entreprise, la séance peut être facturée jusqu’à 1000 euros.

Comment vivre de ce métier ?

De nombreuses personnes entament une reconversion professionnelle en choisissant de devenir naturopathe. Travaillant à leur propre compte, elles doivent attendre quelques années (environ 3 ans) pour vivre de leur métier après avoir ouvert leur cabinet. En attendant d’être connu et de trouver une clientèle fidèle et satisfaite, elles doivent parfois exercer une autre profession en parallèle.

Par ailleurs, il est possible de vivre du métier de naturopathe, étant donné que ce praticien touche un salaire de 1800 euros lorsqu’il débute. Au fil des années, sa rémunération peut varier entre 2500 et 2800 euros. En outre, selon sa renommée et son expérience, ce praticien peut toucher un salaire atteignant les 3500 euros.

Accessoires, nourriture, soins, gardes : le boom du marché en lien avec les animaux de compagnie
Massages, coaching en nutrition et compléments alimentaires : les Français prennent soin d’eux