La newsletter, outil de fidélisation ?

Pour développer votre business, vous pouvez toujours compter sur l’e-mailing. En effet, il permet  de prolonger et d’amplifier votre activité sur les réseaux sociaux ainsi que votre présence sur la toile. La newsletter n’est pas à confondre avec l’e-mailing de prospection. Ce dernier consiste à promouvoir les produits ou services en louant un fichier. Il s’agit de contacts inconnus. Ce qui n’est pas le cas de la newsletter qui fonctionne en se basant sur une liste de contacts qualifiés. Comment peut-on donc fidéliser avec la newsletter ?

Pourquoi utiliser la newsletter ?

Ce n’est pas pour rien que la plupart des entreprises et des marques utilisent la newsletter. Notamment, celle-ci aide à garder contact avec vos clients. Elle permet de parvenir aisément à instaurer un climat de confiance qui favorisera par la suite vos futures transactions. Avec la newsletter, vous pouvez donner des conseils pratiques à vos clients. Des informations sur les nouveaux produits leur intéresseront également, sans oublier les divers événements. Tout cela indiquera que vous leur accordez de l’importance et que vous êtes à la fois à l’écoute et actif.

Ensuite, la newsletter est capable d’accroître votre visibilité. Quand votre site est lié à votre newsletter, cela va vous aider à augmenter le trafic. Vos clients s’intéresseront davantage à vos produits ou services lorsque vous les dirigez vers une page profonde.

De même, cet outil de fidélisation peut former une base de prospects. Lorsque vous permettez à vos visiteurs de s’inscrire à votre newsletter, vous disposez facilement d’une base de contacts susceptibles de consommer vos produits.

Une newsletter de qualité

Pour fidéliser votre clientèle avec newsletter, il faut qu’elle soit de qualité. Comme l’inscription est volontaire, faites en sorte de ne jamais décevoir vos lecteurs. Autrement, ils se désabonneront.

Pour démontrer vos compétences, assurez-vous de la qualité de votre contenu. Votre newsletter ne doit pas contenir des fautes d’orthographe et doit être bien structurée et claire. Si vous n’enrichissez pas votre contenu, il n’attirera personne et vous perdrez votre temps.

Pour éviter le désabonnement, tenez compte des règles de l’e-mailing. Évitez les envois non sollicités ou trop fréquents. Il faut que les contenus soient bien adaptés, sinon, ils seront considérés comme spams.

La newsletter : un bon investissement ?

Vous n’avez pas à vous inquiéter car une newsletter est loin d’être coûteuse. Vous pouvez même trouver des solutions gratuites qui sont idéales pour les petites entreprises. Elles peuvent être vraiment professionnelles. Par ailleurs, cette action marketing est pratique pour réduire les coûts de communication. Elle est de loin moins onéreuse qu’une publicité dans un magazine ou un courrier papier. Elle est aussi plus rapide et rentable.

Après l’auto-entreprise, quel statut choisir ?
Le portage salarial : une alternative qui séduit les auto-entrepreneurs