Phase de lancement : comment bien analyser la concurrence ?

La phase de lancement est une étape un peu compliquée lors qu’il s’agit de lancer une entreprise. De nombreuses études devront en effet être réalisées avant de mettre en marche la machine. L’étude de marché constitue une étape clé dans la création d’entreprise. Elle sert notamment à cerner le marché sur lequel l’entreprise sera positionnée. Elle se fait généralement en trois étapes. Avant de se lancer donc, il faut au moins déterminer la nature et la tendance du marché, identifier les clients cibles et surtout analyser la concurrence. Cet article abordera plus cette dernière étape. Comment donc réaliser une analyse de la concurrence ? Mais d’abord, quels avantages tirer de la réalisation de l’analyse concurrentielle ?

Les avantages de l’analyse concurrentielle

L’analyse de la concurrence est indispensable lors de la création d’une entreprise. Elle permet notamment d’anticiper les menaces potentielles pouvant peser sur le marché et conduire à l’échec. Cette analyse permettra de prévoir à l’avance quelles stratégies utiliser pour adapter son offre à la réalité économique du marché visé et profiter pleinement de ses capacités compétitives. L’analyse concurrentielle permettra également d’optimiser ou d’élaborer son plan marketing et de construire un business plan plus performant.

Identifier les concurrents et définir ses critères d’analyse

Il faut donc toujours garder à l’idée qu’il existe une multitude d’autres acteurs, exerçant directement ou indirectement les mêmes activités sur le marché. Ces mêmes concurrents sont désormais globaux et à l’échelle mondiale sur certains domaines d’activité. Pour réaliser une analyse de la concurrence, il faut procéder par étapes. La première sera bien évidemment d’identifier les concurrents. Pour la plupart des activités, la concurrence peut être directe ou indirecte. Un concurrent indirect c’est celui qui dispose d’un produit ou d’un service sensiblement différent, mais qui au final satisfait les mêmes besoins.

Récolter des données et procéder à l’analyse

Une fois les concurrents potentiels identifiés, vient ensuite l’étape où il faut définir les critères d’analyse. Pour ce faire, dressez une liste des concurrents les plus sérieux et analysez les forces qui permettront de recenser tout ce qui pourrait bouleverser les positions concurrentielles des acteurs présents sur le marché. Basez-vous sur les 5 forces de Poter à savoir les concurrents du secteur, les entrants potentiels, les substituts, les clients ainsi que les fournisseurs pour déterminer les forces et les faiblesses du secteur. Collectez ensuite les informations concurrentielles. Vous pouvez par exemple visiter les sites de ces concurrents potentiels en ligne ou vous faire passer pour un client pour récolter des informations. Il ne reste plus qu’à faire du benchmarking qui consiste à vous comparer aux meilleurs du marché pour plus de rendement.

Après l’auto-entreprise, quel statut choisir ?
La newsletter, outil de fidélisation ?