Tendance : les vêtements made in France ont de plus en plus la côte

Le phénomène de la production « Made in France » continue de faire son éloge dans le monde entier. Pour beaucoup, c’est un but économique nécessaire à atteindre, les consommateurs n’en éprouvent pas moins d’intérêt réel pour cette nouvelle tendance. Nombreuses sont les marques qui se battent pour s’installer sur le premier plan du pavillon tricolore de la « rue du Made in France ». Seulement pour comprendre la vraie valeur de cette marque en termes de mode, voici quelques repères.

Que veut dire exactement le sigle « Made in France » ?

Cette question suscite chez certains consommateurs des interrogations quant à l’origine de cette appellation reconnue. Il faut savoir que de façon légale, un produit (vêtement, sac, chaussures…) qui offre au moins 45% de sa valeur ajoutée et qui a été produite entièrement depuis la matière première jusqu’à sa finalisation, sur le sol national est considéré comme « Made in France ».

Par ailleurs, dans le cas d’une intervention de plusieurs pays dans la procédure de fabrication, il faut que la dernière transformation substantielle ou l’étape de  la confection du produit soit effectuée entièrement ou en grande partie en France.

L’explosion de la production de la marque « Made in France » sur le marché français

Beaucoup de consommateurs français ont maintenant de plus en plus de préférence à acheter des produits fabriqués dans l’Hexagone et sont prêts à payer plus cher. Le marché de la mode made in France a donc connu une explosion dernièrement grâce au développement des  entreprises françaises fabriquant des articles « Made in France ». Il faut cependant savoir que suite à cette forte explosion de la production de la marque, certaines sociétés ne respectent pas cette manière originale de fabrication. En effet, la plupart ne se préoccupe pas de l’origine des matières premières utilisées, ne respecte pas le label ou les règles d’apposition de la marque Made in France sur le produit puisqu’il coûte trop cher et les professionnels n’y attachent pas trop d’importance.

Les termes marketings qui sont sources d’embrouille

Beaucoup de gens confondent souvent les termes marketings du label Made in France avec d’autres étiquettes. Entre autres, la marque « Designed in France » qui ne signifie en aucun cas fabriqué en France. Pour le terme « Conditionné en France », cela ne concerne que l’emballage des produits. Il en va de même des expression comme « conception française », ou encore « création française » et « french touch » qui ne signifient pas non plus Made in France.

Accessoires, nourriture, soins, gardes : le boom du marché en lien avec les animaux de compagnie
Massages, coaching en nutrition et compléments alimentaires : les Français prennent soin d’eux